2009 AUTOPORTRAIT avec stadipself portrait
Autoportrait spirale
Spiral self-portrait
Mes tourments, je les fêle, je les fête…
Quand les vitres sont transparentes, on ne les voit pas, on peut passer au travers. Moi j’aime bien les vitres un peu sales. Au moins on voit où ça s’arrête. J’aime bien que les gens aient leur part d’ombre.
My torments, I crack them, I celebrate them …
When the windows are transparent, you can’t see them, you can go through them. I like the windows a little dirty. At least we can see where it stops. I like that people have their share of shade.

C.=/Chrystel Egal